‘HAROSÈTE

On appelle ainsi une sorte de compote de fruits sucrée et compacte, qui est l’un des symboles du Sédèr, le dîner de la fête de Pessah, puisqu’il représente le mortier utilisé par les juifs, esclaves en Egypte, pour construire les bâtiments des Pharaons.