CHOFAR

Ancien instrument fait de corne de bélier vidée, ensouvenir du bélier qui fut sacrifié par Abraham à la place de son fils Isaac. Le chofar permet d’émettre trois sons ou sonneries de base : tekia, un son long continu (rappel direct) ; shevarim, trois sons tremblotants (trois rappels saccadés) et téroua, une série de sons de trompettes (neuf sons ou plus saccadés). Le chofar retentit avec cent sonates dans la liturgie de Roch Hachanah, avec un nombre inférieur de sonates à la fin du jeûne d’expiation de Kippour et dans les moments particuliers de recueillement du peuple juif. En Israël, il est également utilisé pour des événements solennels de la vie civile.